Le parc éolien de Kriegers Flak

Vattenfall donne son accord pour lancer la dernière étape du développement des parcs éoliens en mer de Vesterhav Syd et Nord au Danemark

Vattenfall a pris la décision finale d’investissement d’une valeur de 769 millions d’euros pour les parcs éoliens de Vesterhav Syd et Vesterhav Nord, permettant d’ajouter 344 MW de capacité de production d’électricité renouvelable au Danemark d’ici 2023.

Après avoir récemment inauguré les parcs éoliens en mer de Kriegers Flak et Horns Rev 3, les sites de Vesterhav marquent le troisième projet majeur consécutif pour Vattenfall au Danemark, qui continue de s’étendre en mer du Nord. Les deux parcs pourront fournir de l’électricité renouvelable à l’industrie et aux consommateurs danois d’ici fin 2023 au plus tard grâce à leur capacité combinée de 344 MW. Celle-ci sera équivalente à la consommation annuelle de plus de 320 000 foyers danois. Ces parcs apporteront une contribution significative à la transition écologique du Danemark dans les années à venir.

« Nous sommes heureux d’initier la dernière étape du développement de ces projets.  Cette décision s’inscrit dans la volonté de Vattenfall de garantir une vie sans énergie fossile d’ici une génération. Nous continuerons d’œuvrer pour atteindre cet objectif, étape par étape, à travers des projets tels que les parcs éoliens en mer de Vesterhav », déclare Anna Borg, PDG de Vattenfall.

Pour y parvenir, Vattenfall collabore avec les fournisseurs suivants :

  • Siemens Gamesa pour les éoliennes
  • Jan de Nul pour l’installation de ces éoliennes
  • Bladt Industries et EEW pour la fabrication des fondations
  • DEME pour l’installation des fondations
  • Hellenic pour la fabrication des câbles
  • Asso pour l’installation des câbles


« Nous entrons dans la phase finale du projet accompagnés d’un groupe de fournisseurs solides avec pour objectif de terminer le parc éolien d’ici 2023. Cette décision est le signe de notre engagement pour la transition écologique au Danemark ainsi que de la contribution de Vattenfall à l’industrie éolienne en mer et à la création d’emplois locaux », déclare Helene Biström, Senior VP de la Business Area Wind du groupe Vattenfall

Ces projets s’ajoutent aux parcs éoliens en mer de Vattenfall déjà en service au Danemark, ceux de Horns Rev 3 et Kriegers Flak (ce dernier ayant été inauguré en septembre 2021). Vesterhav Syd et Nord permettront de renforcer la présence de Vattenfall sur la côte ouest du Danemark en mettant sur pied une nouvelle infrastructure dans le port de Hvide Sande, qui desservira Vesterhav Syd et Nord ainsi que Horns Rev 3.

À propos des parcs éoliens Vesterhav Syd et Nord :

  • La capacité installée combinée sera de 344 MW – 168 MW à Vesterhav Syd et 176 MW à Vesterhav Nord.
  • Cette production d’électricité pourra couvrir la consommation annuelle de plus de 320 000 foyers danois.
  • Les parcs éoliens comprendront respectivement 20 et 21 éoliennes d’une capacité de 8,4 MW chacune.
  • Les opérations et la maintenance seront réalisées depuis le port local de Hvide Sande, où Vattenfall installera une nouvelle infrastructure.

Contacte presse Vattenfall
Marie-Laetitia Gourdin | marie-laetitia.gourdin@vattenfall.com | 06 42 62 47 35

Voir aussi

Vattenfall et Fred. Olsen Seawind obtiennent les droits pour un projet de parc éolien en mer flottant en Écosse

Le partenariat qui unit Vattenfall et Fred. Olsen Seawind a remporté l’un des sites de l’appel d’offres éolien en mer ScotWind organisé par Crown Estat...

Lire tout l'article
Le parc éolien en mer Horns Rev 3

Vattenfall obtient le permis de construire pour le parc éolien de Norfolk Boreas

C’est officiel, le gouvernement britannique a accordé ce jour, le vendredi 10 décembre 2021, à Vattenfall le permis de construire pour le parc éolien en mer...

[Missing text '/newslistpagetemplate/NewsItemPage' for 'French']
Membres  de la « First Movers Coalition

Vattenfall rejoint la « First Movers Coalition » et s'engage à acheter des produits et des technologies à faible émission de dioxyde de carbone

Vattenfall annonce sa participation active à la « First Movers Coalition » en qualité de membre fondateur et s'engage, par conséquent, à augmenter la proportion achetée de technologies émerg...

Lire tout l'article